Thème philosophique de l’automne 2021

Cet automne, je vous propose de cultiver votre force intérieure en développant votre axe vertical : vous redresser entre les deux éléments de la terre et de l’espace.

Personne ne peut fuir la réalité, alors je vous propose d’essayer de cultiver un équilibre entre l’enracinement, ici-maintenant, en tenant compte de votre situation actuelle, et la belle énergie vitale qui réside en vous et qui peut se libérer, s’harmoniser et s’épanouir, malgré les défis.

Le bhāvana propose de vous connecter à votre axe vertical, un ancrage physique, mental et spirituel où vous pourrez visualiser des qualités positives, comme la lumière et le calme. Suite à votre séance matinale, retrouvez ces mots à des moments-clefs de votre journée, comme un mantra personnel, renforçant. Cet un outil qui vous aidera à négocier les défis de vos journées automnales avec sérénité et résilience.

Les postures mettent l’accent sur le redressement de votre colonne, et le renforcement des muscles qui stabilisent votre colonne. Pendant les séances, je vous invite régulièrement à vous connecter à votre axe central afin de l’ajuster. Si tout va bien, votre posture de travail va en bénéficier!

Les pranayamas sont conçus pour calmer les agitations de votre mental, pour améliorer votre concentration, pour tonifier vos muscles respiratoires, pour apaiser les effets du stress et pour relâcher vos mâchoires. Quelle technique peut faire tout ça et plus encore? Le bhrāmarī ou le son de l’abeille. J’ai eu le grand bonheur d’étudier récemment avec le Dr. Senthil Kumara, physiothérapeute et yogathérapeute dans notre tradition de yoga, la Tradition de Krishnamacharya. Selon lui, le bhrāmarī est une technique essentielle si vous cherchez à vous armer face la COVID-19. Il cite des recherches qui ont démontré que le bhrāmarī stimulerait les sinus paranasaux, augmentant ainsi la production d’oxyde nitrique, un anti-viral naturel. En Inde, plusieurs adeptes de yoga l’utilisent quotidiennement pour se donner un élément de protection supplémentaire face aux virus… et maintenant, vous aussi!

Les méditations sont soutenues par le merudanda mudrā. C’est un geste qui est connu pour son effet positivant. Il contribue à redresser la colonne vertébrale, tout en redonnant l’espace optimal aux organes internes. De plus, en méditant, vous sentirez peut-être que vous oeuvrez à intégrer le matériel et le spirituel.